le Jardin Médiéval de Padiès

le Jardin Médiéval de Padiès

14 FEVRIER

Alors aujourd'hui pas de trouvère ni de troubadour juste  un saint

 St Valentin

Qui l'eut crû! cette fête, que la France ne pratique que depuis peu finalement (moins de 50 ans),était déjà présente au Moyen Age mais n'a simplement pas perduré chez nous.

Une fois de plus,cette fête sous patronnage chrétien trouve bien sûr ces origines dans les cultes romains,mais cette fois ci pas de paralléle avec la culture celtique.

Souvenez vous des Lupercales de la début février( voir chandeleur), ces fêtes duraient plusieurs jours et comme elle etaient liées à la fécondité, vous comprendrez sans mal que l'amour et le couple en sont des composantes importantes.

Une légende dit que pour les lupercales il existait une sorte de loterie ou les noms des jeunes filles et des jeunes garçons étaient tirés au sort, formant ainsi des couples pour l'année.

Ailleurs le jour de la fête, les jeunes filles célibataires se dispersaient aux alentours de leur village et se cachaient en attendant que les jeunes garçons célibataires les trouvent .

 À l'issue de ce cache-cache géant, les couples formés étaient amenés à se marier dans l'année. (on peut imaginer que c'etait là un moyen qui permettait de développer la démographie et stimuler l'expansion des villages.)
Cette pratique laissait libre cours à beaucoup de tricheries de la part de couples officieux ainsi que des hommes qui visaient une jeune fille en particulier et notamment « la plus belle du village », très courtisée.

A l'origine il faut donc voir le jour de la Saint-Valentin plus comme étant la fête des célibataires et non des couples établis. On imagine facilement les débordements.

Pas besoin de longues explications pour comprendre que si elles ont existé, ces coutumes ne plûrent pas trop à l'Eglise, elle qui de son côté tentait de donner un cadre structuré aux relations charnelles (et je n'ai pas dit amoureuses car c'est autre chose) au travers du Mariage.

Fidéle à une stratégie qui lui réussit bien, elle va introduire la célébration d'un Saint sur le même théme du couple. Avec une notion différente cependant :  l'amour sentiment et non plus charnel.

Qui était St Valentin ?

il y aurait 7 saints chrétiens prénommés Valentin célébrés le 14 février

Pour faire court il semblerait que celui qui nous interesse soit prêtre sous le règne de  l'empereur Claude et fût décapité pour avoir refuser d'honorer les dieux Romains.

il existe bien des episodes attribués à ce saint :

-  Saint Valentin était un prêtre qui , à une époque où Rome était engagée dans des campagnes militaires sanglantes, bénissait les mariages des couples interdits par l'empereur Claude. L'empereur pensait que l'amour était la cause de sa pénuerie de soldats, car les hommes préféraient  rester à la maison, avec leurs femmes au lieu d'aller guerroyer.

- La légende raconte qu'avant d'être torturé et décapité un 14 février, Valentin offrit à la fille de son gardien des feuilles rappelant la forme d'un cœur et signées « De ton Valentin ».

-enfin on dit aussi que st valentin était l'ami des enfants.Ces derniers lui auraient apporté toutes sortes de petits mots ou présents à la grille de sa cellule pour soutenir son moral

A noter que l'on dit aussi que  les hommes ayant remarqué que les oiseaux s'appariant à cette époque de l'année avait calqué ce rite sur la nature.

C'est peut être à celà que l'on doit le proverbe médiéval, qui conseille aux jeunes filles, pour deviner qui serait leur futur époux, d'observer le 1er oiseau du 14 février:

si elles voyaient

-un rouge-gorge, elles épouseraient un marin,

-un moineau signifiait un mariage heureux avec un homme peu fortuné

- un chardonneret, un mariage avec un homme riche.


A la Fin du Moyen Age

Charles d'orléans, prince et poète, attribue(à tord) à sa mére Valentine Visconti, qui tenait une cour d'amour à Milan, la tradition du choix d'une "valentine". En fait à cette cour un tirage au sort désignait un cavalier pour chaque dame. Il devait alors la servir pendant un an. Mais il ne faut pas oublier que Charles à longtemps été captif en Angleterre où les traditions de la St valentin sont plus suivies et attestées dans les oeuvres de Chaucer.

 La coutume du "Valentinage" est née dans l'aristocratie anglaise à la fin du Moyen-Âge. Une jeune fille était associée à un jeune homme et durant la journée ils avaient des obligations l'un envers l'autre. Ou bien les jeunes gens transmettaient à leur Valentine des cartes poétiques, des fleurs ou de petits cadeaux. Ces présents apparaissaient mystérieux pour les Valentines, car ils étaient la plupart du temps anonymes (Un de ces billets du XIVe siècle se trouverait à la British Library. Il est probable que nombre de légendes sur la Saint-Valentin aient été inventées pendant cette période.)


Trés présentes donc en angleterre ces coutumes se sont exportées en 2 temps

- Othon de Grandson,(voir bas de page) lors de la deuxième moitié du XIVe siècle, poète et capitaine à la cour d'Angleterre,  fit connaître cette coutume dans le monde latin, notamment à la cour de Savoie :  sa poésie est dédiée à cette tradition. Citons par exemple La Complainte de Saint Valentin (I et II), La Complaincte amoureuse de Sainct Valentin Gransson, Le Souhait de Saint Valentin et Le Songe Saint Valentin.
Charles d'Orléans fit connaître l'œuvre d'Othon à la cour de France. Il écrivit lui-même plusieurs poèmes dédiés à la Saint-Valentin. Par la suite, cette tradition se perdit dans le monde latin et ne fut réactualisée qu'au XIXe siècle.

 - En Amérique ce sont les émigrants qui l'introduisent et où elle se développe pour ne revenir en Europe qu'avec la 2sde guerre mondiale dans le paquetage des GI ,car ce n'est que depuis l'aprés guerre que l'on s y remet et plus particulièrement depuis une 30 taine d'années


 

Othon III de Grandson

Arrière-petit-neveu d' Othon Ier, Apprécié de Chaucer et de Christine de Pisan il se partagea entrela cour de Savoie ou Amédée VII le prit sous sa protection et la cour d'angleterre où il fût capitaine .En fait il dut se réfugier en Angleterre car suite au décés du  comte othon fut accusé de l'avoir empoisonné.C'est en Angleterre qu'il va ecrire la plupart de ses oeuvres dont 1/3 sont consacrées à la St Valentin. En tentant de recouvrer ses droits sur ses terres de Grandson il se fit tuer dans un duel en 1397



14/02/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 42 autres membres