le Jardin Médiéval de Padiès

le Jardin Médiéval de Padiès

la moléne,une indispensable pour la société médiévale

Je suis verbascum phlomoide,

ou moléne, ou  bouillon blanc, ou  cierge de Notre Dame

pourquoi tant de noms pour une seule plante,peut être parce que chacun d'eux illustre une de mes facettes encore que la plus quotidienne au Moyen Age n'apparaisse pas ici

Commençons donc par la plus classique

Je suis une médicinale  mes fleurs sont anti tussives et mes feuilles cuites dans du lait font un cataplasme contre les inflammations cutanée .Le duvet de mes feuilles me donne des reflets blanchâtres, d'où peut être ce nom de bouillon blanc sachez aussi qu'au Moyen Age on ne me donnait pas ce nom (arrivé au XVIe) en fait depuis l'antiquité on m'appelle phlomis et j'étais consacré à ZEUS

Ma fleur, encore elle! fleurit dans ma deuxieme année puis se désséche en une longue tige que l'on peut couper, plonger dans du suif pourqu'elle s'en gorge ensuite elle sera à même de remplacer un cierge au cours d'une procession car il ne faut pas oublier qu'au Moyen Age  les ruches et donc la cire sont un privilége les bougies et cierges sont réservées à l'église et au chateau,alors que la chandelle (suif) garni les maisons paysannes voilà pour le Cierge de Notre Dame

Reste le dernier de mes usages !!! auxquels aucun de mes noms  ne fait allusion : 

c'est un usage quotidien et ni le moine ni le chevalier,ni les petites gens ne peuvent s'en passer .Il y a peu (50 ans) dans la france rurale c'était le papier journal qui en faisait office, pour se faire peu à peu remplacer par le papier toilette

hé oui vous avez bien lu ma feuille c'est l'ancêtre du "Moltonel 3 épaisseurs" .Il faut dire que j'ai la bonne idée de pousser sur un cycle de 2 ans donc dans la nature vous trouverez toujours un de mes congénéres en train de croître aussi bien en avril qu'en octobre, pour cet usage d'ailleurs ce sont les jeunes spécimens d'une année qui sont les plus performants

NdA

cette information nous la devons à une exposition sur l'hygiène au Moyen Age dans la Tour Jean sans peur à Paris, ils avaient mis en pot un petit spécimen de bouillon blanc tout rachitique avec des feuilles larges comme deux doigts autant vous dire qu'ils avaient du mal à convaincre les citadins de l'efficacité de cette plante alors que dans la nature certain spécimen ont des feuilles larges de 20cm.

Dans notre jardin les molènes poussent où elles veulent et nous faisons toujours  sensation lorsque nous en expliquons l'usage

Aller à la page d'accueil pour commencer par le commencement



14/05/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 41 autres membres