le Jardin Médiéval de Padiès

le Jardin Médiéval de Padiès

le printemps

Ah! le printemps;

 

Une saison où le jardin nous récompense de nos efforts de l'automne, quand les bulbes éclaboussent de leurs couleurs éclatantes nos parterres et nos derniers jours de grisaille et puis le printemps c'est aussi les premiers beaux jours,et les ponts du mois de Mai!!!

BREF C'EST QUE DU BONHEUR !!!

Voilà bien une réflexion d'homme du XXI ieme siécle, de ceux qui vivent à une époque où le mot famine n'évoque rien (Ah! si peut être une image au JT de 20h00  qui parle d'un pays lointain)

Alors qu'au Moyen Age c'est une autre histoire; certains pensent que c'est au coeur de l'hiver que l'on meurt de faim (de froid peut être). Et bien que nenni mes braves gens,  laissez moi vous conter la chose

Quand arrive l'automne même le plus pauvre des paysans n'est pas pour autant moins prévoyant. Alors selon que l'année a été bonne et les taxes  payées, on engrange les sacs de céréales et autres denrées pour passer l'hiver. Car voyez vous la période que l'on redoute, c'est le printemps et la période "de la soudure", ce moment crucial où la nouvelle moisson vient remplacer la précédente. Si vos réserves ne durent que l'hiver la faim viendra vous tenailler au printemps naissant et le charme des premiers beaux jours sera le cadet de vos préoccupations.

mais si vous souhaitez savoir comment une paysanne médiévale peut faire durer ses réserves voyez l'article

l'art de bien savoir tirer parti du printemps 

 



16/04/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 41 autres membres