le Jardin Médiéval de Padiès

le Jardin Médiéval de Padiès

herbularium du moine

C'est le moins aboutit de nos jardins car c'est celui qui demande la plus importante structuration et donc du temps, chose dont nous, les journées n'ont que 24h00 .C'est aussi le modèle de jardin le plus connu en matière de jardin médiéval et il y en a des « 3 fois plus beaux que le notre » ailleurs. En attendant qu'il arrive à leur niveau nous le remplissons d'herbes médicinales et compensons sa faiblesse, par un discours rarement abordé par les guides :celui de la symbolique religieuse autour du chiffre et des couleurs ainsi que les légendes autour des plantes.

 

Voilà une autre façon d'organiser un jardin ,ici plaisir ou simple nécessité de manger n'entre pas en considération on se trouve devant une composition harmonieuse et efficace : le carré

Plus encore que le noble, le moine est épris de symbole et rien ici n'est laissé au hasard mais Ysalaïs vous expliquera d'abord comment le moine en est venu à s'occuper d'un jardin  avant de vous réveler quelques mystéres symboliques autour des chiffres.

Pour ce jardin monastique nous avons pris le parti de n'illustrer que la facette jardin médicinal et tinctorial on y retrouve parfois des plantes communes dont on a oublié les vertus ainsi la rhubarbe était alors une tinctoriale et le thym une médicinale et n'entraient jamais dans la cuisine.

Connaissez vous le carthame?

 

la petite arnica?

 

Enivrez vous du parfum puissant de la sauge sclarée,

 Découvrez les vertus de l'agnus castus" indispensable dans un monastére on l'appelle aussi le poivre du moine la photo vous montre pourquoi

 

 

Aller à la page d'accueil pour commencer par le commencement

 



26/03/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 41 autres membres